Claude Lévi-Strauss

Claude Lévi-Strauss, né Gustave Claude Lévi le 28 novembre 1908 à Bruxelles et mort le 30 octobre 2009 (à 100 ans) en son domicile, 2 rue des Marronniers, dans le 16e arrondissement de Paris, est un anthropologue et ethnologue français qui a exercé une influence décisive sur les sciences humaines dans la seconde moitié du xxe siècle, devenant notamment l’une des figures fondatrices du structuralisme. Ayant cependant pris ses distances dès les années 1960 avec les évolutions de ce mouvement intellectuel, il a fondé à partir de la notion de structure une méthode originale d’inspiration naturaliste, l’anthropologie structurale.

Professeur honoraire au Collège de France, il y a occupé la chaire d’anthropologie sociale de 1959 à 1982. Il était également membre de l’Académie française dont il est devenu le premier centenaire.

Depuis ses premiers travaux sur les peuples indigènes du Brésil, qu’il avait étudiés sur le terrain entre 1935 et 1939, et la publication de sa thèse Les Structures élémentaires de la parenté en 1949, il a produit une œuvre scientifique dont les apports ont été reconnus au niveau international. Il a ainsi consacré une tétralogie, les Mythologiques, à l’étude des mythes. Mais il a également publié des ouvrages qui sortent du strict cadre des études académiques, dont le plus célèbre, Tristes Tropiques, publié en 1955, l’a fait connaître et apprécier d’un vaste cercle de lecteurs.


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s