La biodiversité menacée: Quelles solutions pour demain?

Espèces en voie de disparition, écosystèmes malades, atteintes irréversibles à l’environnement : face à ce scénario catastrophe et au risque de la destruction du monde naturel sous les effets de la pollution et du changement climatique, un consensus a vu le jour sur la nécessité de « conserver la nature ». Que cache ce mot d’ordre ? Quels sont les intérêts en jeu ? Quelles visions du monde s’y révèlent ? De la théorie des « hot spots » (ces zones où se concentrent quantité d’espèces menacées) élaborée par un chercheur d’Oxford, à l’expédition « La planète revisitée » réunissant botanistes et autres naturalistes dans la forêt tropicale sèche du Mozambique, La biodiversité menacée expose avec objectivité les mérites, les limites et les effets pervers des différentes solutions envisagées pour protéger la biodiversité. Entre scientifiques, écologistes, militants d’ONG, bailleurs de fonds et responsables gouvernementaux, ce documentaire donne la parole aux pionniers de la « conservation de la nature » dans le monde entier, témoignant d’expériences majeures et de découvertes insoupçonnées – sans éviter les questions qui fâchent.

Urgence

Avec des images fortes et éloquentes, recueillant des avis aussi experts que passionnés, ce film très bien documenté soulève des questions incontournables : quels sont les modèles scientifiques fiables pour agir avec succès ? Quels sont les moyens réels mis en oeuvre, par qui et comment ? Quels sont, derrière les belles déclarations d’intention, les vrais intérêts des acteurs de la protection de l’environnement ? Quelles stratégies économiques, politiques et sociales permettraient d’éviter une extinction massive des espèces ? Rappelant au passage qu’il y a « autant de visions de la nature que de cultures différentes », il nous raconte la brève histoire de la « conservation de la nature » sans jamais en négliger les conséquences sur les sociétés locales. Et nous alerte sur l’urgence de la situation : si, depuis le sommet de Rio en 1992 à l’année 2010, quarante milliards de dollars ont été dépensés au nom de la préservation de la nature, le taux de disparition des espèces a été multiplié par dix dans le même temps.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s