Un monde sans viande

En 2050, il y aura au moins neuf milliards de bouches à nourrir. Avec l’augmentation de leur niveau de vie, des pays comme l’Inde et la Chine vont consommer de plus en plus de viande. Ce qui signifie qu’il faudra en produire au moins deux fois plus pour satisfaire la demande mondiale. Or la planète est déjà proche de la saturation. L’élevage monopolise déjà 30% des terres habitables et absorbe 70% des ressources en eau. Pour nourrir ce bétail, la monoculture de soja OGM, avec son cortège de pesticides et de déforestation, dévaste l’Amérique du Sud. Nombreux sont ceux qui appellent donc à un changement radical dans l’alimentation humaine.

Advertisements

Une réflexion sur “Un monde sans viande

  1. C’est le système de consommation alimentaire qu’ils ne faut pas laisser au financiers et leurs filiales
    C’est l’éducation alimentaire qu’il faut reprendre dès le plus jeune âge (ex: Un poulet ne donne pas que des blancs, pas de tranches grandes comme des tranches de jambon) dans quasiment tout les animaux que nous mangeons seuls les os et certains abats ne sont pas consommables. . .favoriser les circuits courts. . .quand j’étais enfants certaines pièces de viandes devaient être commandées. . .
    Changer les mentalités pour cela consiste à faire table rase des préceptes soixante-huitard de consommation et revenir à l’alimentation. . .cela est applicable à tout les secteurs d’activités ne plus Consommer mais Utiliser les ressources. . .

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s