Irrespirable: des villes au bord de l’asphyxie?

Chaque jour et durant toute notre vie, nous inspirons 12 kg d’air. Soit une dose nettement supérieure à la quantité journalière d’aliments que nous absorbons. D’où l’importance cruciale de respirer un air propre. Ce qui n’est évidemment pas toujours le cas. Un peu partout, l’air est lourdement chargé en polluants qui peuvent être responsables de maladies, dont le cancer. Premières incriminées, les particules en suspension sont de fines particules solides composées d’un mélange de microparticules qui peuvent flotter dans l’atmosphère pendant des jours et des jours et parcourir de longues distances. Pour écarter tout danger, les experts recommandent un abaissement des valeurs limites applicables et des mesures efficaces.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s