Le virus qui soigne

Renaud, Geoffrey, Mouna et Cassandre, atteints de l’amaurose de Leber, une maladie génétique incurable qui s’attaque à la rétine, ont longtemps pensé être condamnés à la cécité totale. Mais depuis le début des années 1990, les avancées de la science leur permettent d’espérer une guérison. Cet espoir porte le nom de thérapie génique, laquelle consiste à transférer un gène-médicament dans l’organisme, à l’aide, le plus souvent, d’un virus modifié. À la fin du siècle dernier, Fabienne Rolling, une biologiste française spécialiste des insectes, parvient, après des années de recherche, à mettre au point le virus capable de délivrer le gène qui devrait rendre la vue aux malades de l’amaurose. Suite à des tests concluants sur des chiens, les premiers essais cliniques sur des êtres humains ont lieu à Nantes en 2011…

Pendant trois ans, la caméra de Jean Crépu va suivre pas à pas les progrès, les déceptions et les espoirs de ces premiers cobayes, témoins directs d’une nouvelle ère de la médecine. Très instructif et ménageant des effets de suspense, le documentaire entraîne le spectateur dans une aventure scientifique révolutionnaire.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s