Résistantes

A l’âge de 20 ans, elles se sont dressées contre l’ordre nazi et ont contribué à sauver la France. Aujourd’hui, devenues de vieilles dames, elles racontent leurs années héroïques et les 70 années qui ont suivi. Un autre combat a occupé le reste de leur existence : celui de la mémoire, de la lutte contre l’oubli. Marie-Jo Chombart de Lauwe, 92 ans, est entrée dans la résistance à seize ans. Arrêtée par la Gestapo, elle a été déportée en Allemagne. Madeleine Riffaud, 91 ans, est l’une des seules femmes devenues franc-tireur. Cécile Rol-Tanguy, 95 ans, a tapé à la machine l’appel à l’insurrection de Paris. Aujourd’hui, toutes trois témoignent.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s