La guerre contre la démocratie

La Guerre contre la Démocratie (titre original: The War on Democracy) est le premier film réalisé par John Pilger pour le cinéma. Il explore les relations actuelles et passées entre les États-Unis et des états d’Amérique du Sud comme le Venezuela, la Bolivie et le Chili.

A l’aide d’archives compilées par Carl Deal, collaborateur de Michael Moore, le film montre comment les interventions des Etats-Unis, officielles et officieuses, ont renversées toute une série de gouvernements légitimement élus dans nombre de pays d’Amérique latine, depuis les années 1950. Le président du Chili Salvador Allende, démocratiquement élu, par exemple, fut renversé en 1973 par un coup d’état soutenu par le gouvernement des Etats-Unis (le 11 septembre 1973) et remplacé par une dictature militaire dirigée par le général Augusto Pinochet. Le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, Panama, connurent tous un destin similaire.

Le film s’intéresse aussi à la véritable histoire derrière la tentative de coup d’état contre Hugo Chavez, président démocratiquement élu, en 2002 au Venezuela. Il nous montre aussi la révolte du peuple de Caracas et de ses Barrios, afin de réclamer le retour de leur président.

Le documentaire traite aussi des autres gouvernements populaires qui fleurissent en Amérique Latine, avec souvent à leur tête des « indigènes » déterminé à desserrer la bride Américaine, et à redistribuer les ressources de leurs pays à ses habitants.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s