En hamac sur l’Amazone

L’Amazonie ne peut se découvrir qu’en naviguant sur le plus long fleuve du monde. Embarquement donc à bord du MS Oliveira, l’un des recreios – autrement dit « bateaux de récréation » – qui transportent en cabotage des passagers et des marchandises. Celui-ci va remonter l’Amazone et ses affluents sur 600 kilomètres, de Manaus à la frontière colombienne.

Embarquement à bord du MS Oliveira, l’un des recreios – autrement dit « bateaux de récréation » – qui transportent en cabotage des passagers et des marchandises. Celui-ci va remonter l’Amazone et ses affluents sur 600 kilomètres, de Manaus à la frontière colombienne. Chacun vient avec son hamac et s’initie à un monde de décélération sans mobile ni Internet. À une vitesse de 28 km/h, on peut contempler à loisir les rives, la faune, la flore, et des villages isolés. Escales dans la bourgade de Jutica pour découvrir le mode de vie des autochtones, puis à Fonte Boa, une agglomération de 70 000 habitants. Plus en amont, le village de Caité est célèbre pour sa pêche au pirarucu, un étonnant poisson qui peut atteindre 3 mètres de long et que les habitants attrapent dans un petit lac perdu dans la forêt.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s