Birmanie, fin de dictature?

Après avoir tout fait pour être candidate aux élections présidentielles birmanes de 2015, « The Lady » a dû renoncer devant l’impossibilité de modifier une constitution qui la prive de ce droit.

Son tort : avoir épousé un étranger – aujourd’hui décédé. Birmanie, fin de dictature ? C’est la question posée par le documentaire de Michaëlle Gagnet, qui interroge la charismatique opposante à la junte militaire birmane, prix Nobel de la paix en 1991. Depuis sa libération, Aung San Suu Kyi est critiquée par une partie de son camp qui lui reproche de ménager le régime.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s