Le temps de cerveau disponible

Cruauté, humiliation, jeux d’élimination de l’Homme par l’Homme, sexualisation, violence quotidienne, même le journal-parlé n’y échappe pas. Est-il réactionnaire d’affirmer que les grandes chaînes de télévision abreuvent leur public d’images fortes pour mieux les contrôler ? Pas selon certains experts pour qui ces choix de programmes ne se font pas sans raison. En titillant nos bas instincts, ils préparent notre cerveau à mieux assimiler la publicité, même à notre insu.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s