Cowspiracy: The sustainability secret

Cowspiracy est un documentaire tout récent concernant l’impact de l’élevage d’animaux sur l’environnement. Kip Andersen, producteur et directeur du film, révèle des informations exclusives portant sur les politiques de groupes environnementaux comme Greenpeace, Sierra Club, Surfrider Foundation, and Rainforest Action Network. Probablement le documentaire le mieux fait sur l’industrie agroalimentaire et ses impacts.


Pour connaître les derniers documentaires partagés sur le blog, avoir accès à des références, citations et articles quotidiennement, aimez la Page Facebook de Culture Documentée !

Advertisements

11 réflexions sur “Cowspiracy: The sustainability secret

  1. UN americain mange donc 95kg de viande par an soit 260g par jour , personnelement je mange pas de viande tous les jours et quand j en mange c est plutot autour de 100g ( en steack ou en poisson ) donc je pense franchement que LES AMERICAINS mangent beaucoup trop de viande
    En France, on consomme annuellement par habitant : 89 kg équivalent carcasse de viande et 230 œufs
    Et oui , les oeufs servent pour les gateaux, les crepes….
    DONC AU FINAL ON MANGE TROP ET SI ON NE SE RATIONNE PAS ON VA TUER LA PLANETE EN COMMENCANT PAR LES PAYS PAUVRES BIENSUR

    • Tu as raison, il faut se rationaliser et prendre soin de la planète, mais attendre que les américains changent leur mode de consommation ce n’est de loin pas suffisant. Trouver un coupable plus dangereux que soi c’est toujours plus facile que de se prendre en main. Les recommandations de consommation de produits d’origine animal (y compris lait et oeuf) s’élève à 60 g par semaine. Avec 100g de viande même une seul fois par semaine tu es déjà trop haut. Bien sur personne n’est parfait, moi non plus, c’est pas ce que j’essaye de dire, je voulais juste porter l’attention sur le fait qu’il y a beaucoup trop de gens qui se déculpabilisent au lieu de faire face à leur implications et leurs responsabilités (je ne dis pas que c’est forcément ton cas, mais l’argument de  »eux c’est pire de toute façon » on me le sort souvent).

  2. Bon. Fervent écolo, je ne suis pas du tout convaincu par ce reportage.En effet, le scientifique à 13" dit qu’en supprimant toute l’énergie fossile utilisée à l’heure actuelle, le monde resterait en surémission de GES. Sauf que, l’élevage industriel a besoin de l’énergie fossile pour se maintenir: engrais, mécanisation, transport. Sans énergie fossile, il ne servirait à rien d’avoir autant d’animaux car on ne pourrait les nourrir et encore moins les vendre.
    Il conviendrait également de modérer le propos car sans énergie fossile, ce sont les déjections animales les principales sources de fertilisation.

    • Bonjour! Je ne suis pas certaine de comprendre votre commentaire, mais je serais intéressée à votre critique. Si ça vous tente, je vous encourage à développer un peu votre idée! 🙂

  3. Je suis sensibilisée à l’alimentation végétarienne/végétalienne depuis quelques années. Ce reportage renforce ma démarche. J’avais lu dans le livre « les saveurs du Zen » de Françoise Dye des éléments sur les bienfaits environnementaux de l’alimentation végétarienne. Elle citait un article de Claude Aubert de 2006 qui donnait les chiffres suivants : la production de 400g de protéines animales sous forme de viande de veau émet autant de gaz à effet de serre qu’une voiture moyenne parcourant 300 km, ou la production d’un bifteck émet en moyenne 15 à 20 fois plus de gaz à effet de serre que la production de la même quantité de protéines sous forme de légumineuses, ou à apport protéique égal, la production de produits laitiers émet 2 à 4 fois moins de gaz à effet de serre que celle de la viande de bœuf, mais 5 à 10 plus que celle de légumineuses.
    Un autre article de Claude Aubert de 1979 mentionnait qu’il suffisait de 6 millions d’hectares pour nourrir la population française de 1979 contre 22 millions utilisés.
    Claude Aubert est ingénieur agronome, maraicher bio et fondateur de la maison d’édition Terre Vivante.

  4. Ping : COWSPIRACY : l’impact de l’élevage sur l’environnement | Nouvelle Ère

  5. Ping : Catalogue des ecofriends | freecologyblog

  6. Le premier problème de la planète est la démographie galopante !!! A ce jour en France on « consomme  » un département tout les 7 ans , Question : dans combien de temps n’y aura -t-il plus de champs ???
    En france comme dans le monde il faut faire une politique de dénatalitée , sinon c’est la mort de la terre a plus ou moins longue échéance …..

  7. Faut solidement avoir un soucis mental pour continuer la barbaque, le film en est une preuve définitive, il est fantastique. A montrer au plus large public possible, et prions que le monde devienne végan aussi vite que possible. Et les tueurs d’animaux devraient prendre autant d’années de prison que les tueurs d’humains, la base de la non discrimination.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s