Le mariage en Inde

Les mariages d’amour comme celui que préparent Honey et Triyank restent rares en Inde, où la majorité des unions sont encore arrangées par la famille. Avec pourtant, de plus en plus souvent, une concession à la modernité : la recherche du prétendant sur Internet. Ce développement inattendu a donné naissance à un nouveau métier, celui de détective spécialisé dans les enquêtes prénuptiales. Vérifier les informations sur le statut professionnel du futur époux ou sur la biographie de la promise est une activité assez lucrative. Mais ce n’est rien en comparaison de ce que rapporte l’organisation du mariage proprement dit, qui coûte l’équivalent de quinze mille à vingt mille euros, et pour lequel les familles s’endettent parfois à vie.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s